Travaux sur la ligne TER Brest-Quimper : ça bouge ?

Publié le 29 Mai 2016

Travaux sur la ligne TER Brest-Quimper : ça bouge ?

Les élus du Département nous affirment que le début du chantier de rénovation de la ligne de TER entre Landerneau et Quimper est imminent.

 

L' association TER Brest-Quimper participe depuis quelques années à des instances de concertation lancées par le Conseil Départemental. 
Nous assistons par exemple régulièrement au comité des usagers et non usagers des cars Penn ar bed. Il s'agit pour nous d'assurer la complémentarité entre le service des cars et la desserte ferroviaire.

Cela nous permet aussi de rester en contact avec les élus du Conseil Départemental qui est l'un des financeurs de la rénovation de la ligne de TER. 

Ces contacts sont aussi occasionnels comme le 24 novembre 2015, avec le Vice-Président chargé des transports Didier Le Gac, à l'occasion d'un débat organisé par l'association AE2D (Agir ensemble pour le développement durable) dans le cadre de la COP21, auquel notre association participait également.

 

Un comité consultatif sur l'accès aux services publics dans tout le Finistère

Ce 26 mai 2016, l'association a été conviée par le CD29 au premier comité consultatif du schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP).

Une séance destinée à participer au diagnostic, sur les priorités et les enjeux en matière d’accès aux différents services publics et services aux publics. Plusieurs réunions étaient réparties dans l'ensemble du Finistère, dont une à Loperhet où nous nous sommes rendus.
Après une présentation de l'enquête récemment menée auprès de 1600 habitants du département, les élus, professionnels et représentants d'usagers étaient invités à travailler en ateliers de 7 ou 8 personnes. Chaque groupe devait définir les services qu'il estimait prioritaires et les solutions proposées. 

Les transports sont arrivés en tête des priorités de quatre groupes sur 5 ; les solutions proposées ont porté davantage sur la desserte fine du territoire via le covoiturage, le TAD (Transport à la demande), les navettes par minibus ou la mise à disposition de vélos électriques, que sur le train, mais ce n'est pas étonnant tant le domaine du ferroviaire semble échapper aux territoires concernés.

Cependant, puisque trois conseillers départementaux étaient présents, l'association leur a demandé où en était le futur chantier du TER.

Ils nous ont assuré que la mobilisation des financements avait commencé et que le chantier s'ouvrirait avant la fin 2016. Ce qui laisserait présager une fermeture de la ligne pour travaux en 2017. Affaire à suivre...

 

Rédigé par association TER Brest-Quimper

Repost 0
Commenter cet article