En 2017, début et fin

Publié le 3 Janvier 2017

En 2017, début et fin

L'association TER Brest-Quimper vous présente ses meilleurs vœux et voit le sien se réaliser en 2017 : les travaux de modernisation de la ligne. Se pose alors la question de l'avenir de notre association. 

Tout d'abord, sachez que vous pouvez suivre les travaux au plus près sur le très fréquenté et très documenté : 

Forum rail en Bretagne 

 

Priorités : service public équitable et structurant

Un rappel : l'association est née pour promouvoir l'amélioration de la ligne, en particulier entre Landerneau et Quimper, et dans un souci de préservation des équilibres du territoire. Le direct Brest-Quimper n'a jamais été notre combat. Selon nous, il fallait plutôt privilégier la desserte des communes intermédiaires pour faire du Train Express Régional un véritable service public, au profit du plus grand nombre, et un outil d'aménagement du territoire.
L'important pour nous c'était :

  1. un plus grand nombre de navettes,
  2. des horaires adaptés aux trajets domicile-travail ou domicile-établissement scolaire
  3. sans oublier les autres usages, y compris touristiques, de loisirs et de toutes sortes pour les non-conducteurs d'automobile. 

Succès ou échecs ? 

Les travaux de modernisation engagés fin décembre 2016 vont permettre la circulation de 9 trains aller/retour quotidiens. C'est mieux que les 6 précédents et c'est donc positif, tout comme les horaires proposés lors d'une enquête numérique en septembre qui nous ont paru adaptés à un trajet domicile-travail ou domicile-études.
Nous aurions cependant souhaité que les travaux soient l'occasion d'une réflexion sur la réouverture d'une (voire plusieurs) halte(s) ferroviaire(s) en particulier au Bot (Irvillac) et pourquoi pas à Hanvec. Cependant, nous n'avons pas été suivis sur ce point et nous le regrettons. 

D'autres combats

Dans le Finistère comme partout en France, la cause du transport ferroviaire doit encore être défendue fortement. Le service se réduit, comme l'a souligné l'action contre la fermeture temporaire de la gare de Châteaulin, remplacée par un simple abri de bus pendant les travaux, sans guichet pour acheter ses billets. La CGT cheminots dénonce par ailleurs la fermeture définitive de la boutique SNCF de Pont-L'Abbé. Vous pouvez signer la pétition ici.
Enfin, si la ligne Quimper-Brest a bel et bien un avenir, entériné par les travaux, ce n'est pas le cas de la liaison ferroviaire Morlaix-Roscoff pour laquelle une autre association se mobilise. 

Appel à repreneur

Une phase se termine, la ligne Brest-Quimper renaîtra dans un an. On peut considérer qu'elle repartira "de zéro" tant elle avait perdu en fréquentation, et perdra encore pendant les travaux puisqu'un car ne saurait remplacer tout à fait un train... Nous sommes cependant persuadés que les Finistériens seront nombreux à préférer le rail quand l'offre de transport sera satisfaisante. Beaucoup nous ont fait part ces dernières années de leur lassitude de la voiture - trop chère, polluante, dangereuse et fatigante - et de leur souhait d'un TER sûr, fiable et confortable. 


Cependant, les membres de notre association estiment avoir "fait leur temps". 

C'est pourquoi nous invitons toute personne volontaire pour  reprendre la présidence de l'association à se manifester. Faute de quoi, l'association TER Brest-Quimper cessera ses activités fin 2017. 

Repost 0
Commenter cet article